Anciennement désigné par TEG (taux effectif global), le TAEG (taux annuel effectif global) exprime en pourcentage la somme des frais occasionnés lors d'un emprunt.

Tout établissement de crédit se doit d'indiquer les détails autour de son taux annuel effectif global que ce soit au niveau des publicités, des contrats de prêt ou encore des offres commerciales.

Jban vous renseigne sur les différents paliers du TAEG et sa réglementation ? Les différents types de crédits concernés ? Comment les établissements financiers fixent le TAEG tout en étant en règle ?

Et pleins d'autres points clés à retenir sur cet indicateur normé !

 

Définition du TAEG (taux annuel effectif global) ?

 

Outil de comparaison efficace quand vous êtes sur le marché de crédit, le TAEG vous permet de vous faire une idée éclairée sur n'importe quelle offre de crédit ainsi que sur son coût dans sa globalité.

Qu'il s'agisse d'un crédit à la consommation, d'un crédit immobilier ou autre, le TAEG évalue votre montant total à rembourser.

Instrument de confiance dans l'espace européen, mais également de protection du consommateur, le TAEG se calcule sur une base annuelle et est fixé selon une limite maximum qui est le taux d’usure légal de la Banque de France.

 

Quels éléments composent le taux annuel effectif global ?

 

Pourcentage de la somme d'origine empruntée que vous devez verser en plus, le TAEG fournit une comparaison complète des crédits proposés par les divers établissements prêteurs. Ce taux comprend de nombreux éléments, à savoir :

 

Le taux d’intérêt de base désigné notamment par le taux nominal (Ce taux fait référence au calcul des intérêts)

Les frais versés à l'établissement ou à l'agent intermédiaire (Courtiers ou autres), afin de favoriser l'obtention du prêt

Tous types de frais de dossier

Les frais d'ouverture du compte dédié

Les frais de tenue de ce compte

Les frais en liaison avec les opérations de paiement

Les frais d'assurance

Les coûts de garanties obligatoires (par exemple l'hypothèque)

Les frais d'évaluation du bien immobilier

 

NB : Sachez que les frais de notaire ne rentrent pas dans le calcul du TAEG (taux annuel effectif global) ; ces derniers sont liés à l'achat immobilier et non à la souscription de l'emprunt.


Formule simplifiée du TAEG


Voici la formule simplifiée du TAEG :

TAEG = [(Le montant à rembourser - Le montant de l’emprunt) / Le montant de l’emprunt] X Le nombre de mensualités total.

Le taux annuel effectif global fixe ou variable : Quelle est la signification ?

Considéré comme un référentiel commun, le TAEG est soumis à plusieurs normes européennes disponibles dans le Code de la Consommation, et ce, dans le domaine de la concurrence et de la transparence entre l'ensemble des établissements de crédit.

D'où la différenciation entre le TAEG variable et le TAEG fixe qui sont tous les deux proposés par les banques dans leurs offres de crédits.


Dans le cas d'un TAEG fixe :

Si vous optez pour un TAEG fixe, vous connaîtrez dès le début le montant exact de chaque mensualité pendant toute la durée du prêt.

Les intérêts sont constants et les échéances sont connues à l'avance. L'avantage est que le coût est maîtrisé mais le coût de la mensualité est un peu élevé.

Pour comparer les offres de crédit, c'est le moyen le plus simple !

Dans le cas d'un TAEG variable :

Avec le TAEG variable, le coût du prêt suit l’évolution de l'indice financier de référence des banques, qui est en général l’Euribor pour les banques européennes.

Le taux annuel effectif global ne se calcule pas à l'avance, les mensualités varient en hausse comme en baisse et les banques ne s'engagent jamais dans la proposition de ce taux mais le fournissent à titre indicatif.

 

En Bref ;

Vous cherchez à collecter les informations déterminantes pour effectuer un choix réfléchi de votre crédit ?

N'omettez pas de prendre en compte l'un des facteurs les plus fiables dans la comparaison des offres disponibles sur le marché des prêts : Le TAEG !

Votre évaluation du coût du crédit à supporter sera globale et votre choix sera optimal !